Le Droit des mineurs concerne les mineurs délinquants (ordonnance du 2 février 1945) comme les mineurs en danger :

« Si la santé, la sécurité ou la moralité d’un mineur non émancipé sont en danger, ou si les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises, des mesures d’assistance éducative peuvent être ordonnées par la justice » art.375 du code civil.

Dans les deux cas, c’est le Juge des Enfants qui est compétent.

Maître Christine Cabaret assiste aussi bien les mineurs que leurs parents.

Cliquer ici pour une brochure à destination des jeunes sur les conséquences des violences sur la santé, écrite par le Dr Muriel SALMONA (Association de Mémoire Traumatique et Victimologie).

Cliquer ici pour la même brochure à destination des mineurs.

Cliquer ici pour une brochure sur les violences sexuelles sur mineur, écrite par « Le monde à travers un regard », association de lutte et de prévention contre l’inceste et la pédocriminalité.